La méthode DECEMO

vChocs émotionnels – Stress post-traumatique

La méthode DECEMO est une méthode de désensibilisation des chocs émotionnels par les mouvements oculaires.

Elle permet au cerveau d’intégrer la charge émotionnelle d’une expérience difficile, et s’appuie essentiellement sur les mouvements oculaires pour intégrer les émotions.

Elle est issue de l’EMDR (Reconnue par l’INSERM depuis 2004, par la Haute Autorité de santé depuis 2007 et par l’OMS depuis 2012) et utilise différents outils comme la méthode Tipi, la communication non violente.

C’est une méthode efficace qui agit de manière rapide sur l’émotion à libérer.

Elle permet de se libérer de :

  • Expériences traumatiques : agressions, viol, cambriolage, attentat, accident…
  • Chocs émotionnels : deuil, divorce, changement de vie, licenciement, trahison…
  • Blocages émotionnels : difficultés à parler en public, TOC…
  • Phobies : vertige, peur du noir, claustrophobie, transport…
  • Émotions négatives : angoisses, colère, honte, culpabilité

Méthode Decemo - Krysta Correia Compiègne

 

L’objectif de la méthode DECEMO n’est pas d’effacer le traumatisme, mais de l’intégrer, et en quelque sorte de le “digérer” afin de s’en détacher émotionnellement. L’expérience traumatisante est toujours là, mais son évocation ne perturbe plus. Les blocages se libèrent.

 

Comment ça marche ?

Grâce au lien de confiance et d’engagement mutuel entre le thérapeute et le patient, la méthode DECEMO permet de débloquer les situations activant la gêne émotionnelle en ré-informant le cerveau et le corps.

A l’origine, la méthode DECEMO est basée sur la désensibilisation des chocs émotionnels par la réalisation de mouvements oculaires, (EMDR). Ces mouvements permettant d’activer les deux hémisphères du cerveau et de décharger les réseaux neuronaux du poids émotionnel de l’expérience douloureuse.

Depuis, la méthode DECEMO a évolué vers une prise en charge plus globale qui se fait dans la relation. Les multiples techniques dont elle est issue agissent en synergie.

Entre autres :

  • L’intégration des sensations corporelles liées à l’émotion (sensation d’oppression, gorge serrée, boule au ventre..)
  • Travail avec ses parts intérieures et ses propres mécanismes de défense (IFS) 
  • La régulation du système nerveux autonome (SNA : système qui donne des indications quant au fait qu’une personne est pleinement disponible pour pouvoir initier un changement).

 

Un minimum de 2 séances est nécessaire.